Feirouz : Sa’altak Habibi

La chanteuse libanaise Fairouz est une star dans l’ensemble du monde arabe et bien au-delà. Fairouz (turquoise) est issue d’une famille paysanne qui s’installe en 1935 dans un quartier populaire de Beyrouth. Alors au Conservatoire de musique, la jeune fille est recrutée par la radio où elle commence à chanter en direct…le début d’une longue et grande carrière.

En 1979, Fairouz chante pour la première fois à l’Olympia de Paris. L’ovation est à la mesure de l’émotion quand la diva chante le déchirement de son pays, le Liban, alors plongé dans une interminable guerre fratricide. Elle est la seule héritière incontestée de la grande Oum Kalsoum.

Voilà bientôt un demi-siècle que, d’Alger au Caire en passant par Damas, Londres ou New York, tous les Arabes de sang, d’exil ou de coeur ont aux lèvres une chanson de Fairouz. La chanteuse libanaise incarnera toujours le camp de la paix et de l’unité nationale. Symbole unique d’un pays divisé, cette chrétienne attachée aux minorités reste solidaire du monde islamique contre toutes les intolérances.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Musique, Musique orientale


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Rétrospective : Noura à la télévision (1959 – 1977)

Rétrospective : Noura à la télévision (1959 – 1977)

play button

Formidables images de la chanteuse Noura, décédée en juin 2014, sur une période courant de 1959 à 1977. De son vrai nom Fatima Zohra Badji, Noura est née en 1942 à Cherchell en Algérie. Considérée comme l’une des plus grandes chanteuses algériennes contemporaines, elle a largement mis en musique le thème de l’exil avec, par exemple, la (…)

Posté dans Musique, Noura

Feirouz : « Al Quds el Atika »

Feirouz : « Al Quds el Atika »

play button

Superbe chanson de Feirouz qui signifie « la vieille Jerusalem » avec le clip original : un vibrant hommage au peuple palestinien et à leur combat légitime. Voici la traduction des paroles en anglais : I passed by the streets, the streets of old Jerusalem in front of the shops, that were left from Palestine, We talked (…)

Posté dans Musique, Musique orientale

Aissa Djermouni : « Djamila »

Aissa Djermouni : « Djamila »

play button

Voici une autre grande star du chant chaoui : Aissa Djermouni, né en 1886 à El Madfoune Oum El Bouaghi en Algérie et mort le 16 décembre 1946, est un chanteur et poète chaoui. Il a enregistré plus de 35 chansons traditionnelles chaouis. En 1937, il fut le premier chanteur algérien et africain à se produire à l’Olympia Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Musique, Musique chaouie