Le 29 juin 1992, le président Mohamed Boudiaf était assassiné

Le 29 juin 1992, à Annaba, le président Mohamed Boudiaf était assassiné par un sous-lieutenant du groupe d’intervention spécial (GIS), Lambarek Boumaarafi, qui tira sur lui après avoir fait diversion avec une grenade. Cinq mois après son retour en Algérie, Mohamed Boudiaf représentait un immense espoir pour les Algériens, celui d’une Algérie libre et démocratique, moderne et tournée vers l’avenir.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Histoire


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Les funérailles de Ben Badis en 1940 à Constantine

Les funérailles de Ben Badis en 1940 à Constantine

play button

Abdelhamid Ben Badis, né le 4 décembre 1889 à Constantine et décédé le 16 avril 1940 dans la même ville, était une figure emblématique du mouvement réformiste musulman en Algérie. Ben Badis était le fils d’une famille de vieille bourgeoisie citadine, dont il revendiquait les origines berbères remontant aux Zirides, dynastie musulmane fondée au xe siècle par Bologhine ibn Ziri. Il signait ses articles de presse Abdul Hamid (…)

Posté dans Histoire, Islam

L’antique cité romaine de Tiddis (wilaya de Constantine)

L’antique cité romaine de Tiddis (wilaya de Constantine)

play button

Il n’y a pas que Timgad, Cherchell et Djemila. L’Algérie regorge de sites antiques, romains en particulier, comme la cité de Tiddis, une cité romaine qui dépendait de Cirta, elle est située sur le territoire de l’actuelle commune de Beni Hamiden dans le wilaya de Constantine en Algérie. Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Antiquité, Histoire

Pour le 1er secrétaire du FFS, «l’assassinat de Ali Mécili est un crime prémédité»

Pour le 1er secrétaire du FFS, «l’assassinat de Ali Mécili est un crime prémédité»

play button

«Le FFS demande encore une fois la vérité sur l’assassinat de Ali Mécili et la présentation des commanditaires de cet acte devant la justice, parce que c’est un crime imprescriptible prémédité. Un crime qui a touché l’un des dignes enfants de l’Algérie et du combat démocratique», a déclaré le 6 avril le premier secrétaire national (…)

Posté dans Actualités, Histoire