Ces pieds noirs qui ont décidé de rester

Après l’indépendance, 200 000 pieds noirs décident de rester malgré tout en Algérie, soit 20% de la population française à l’époque. « Partir ne m’était pas venu à l’esprit. C’est mon pays. », « Pourquoi quitter cette terre pour une autre qui pouvait être plus hostile ? », « A partir du moment où j’ai compris que l’Algérie n’était pas la France, la France pour moi n’a jamais été mon pays », disent-ils.

Ce chiffre ne cessera de baisser. Ils furent 50 000 dans les dix premières années suivant l’indépendance, puis quelques milliers dans les années 90. Aujourd’hui, ils ne seraient plus que quelques centaines.

Cécile Serra ne s’est rendu que deux fois en France. Sa famille est enterrée en Algérie. Felix Colozzi s’est lui engagé au FLN : « J’ai été torturé ». Sa famille le renie à sa sortie de prison. Son ami, Fernand Iveton, qui se battait pour l’Algérie libre, a été guillotiné.

« C’était une conviction très générale que ce qui était français était supérieur à ce qui était arabe. Le système colonial faisait qu’on vivait séparément. On pouvait se poser des questions… », « On voyait des choses mais on ne voulait pas savoir », « On enjolive les choses en disant qu’on était bien. J’allais au bal, il n’y avait aucun algérien. […] Ils n’avaient pas de médécins, leurs enfants étaient pieds nus. J’ai déchanté ».

Algériens dans l’âme et dans le cœur, ils ont fait un choix. Ne pas fuir. Assumer la difficile histoire coloniale sur les terres qui les ont vus grandir. Aujourd’hui encore l’émotion est forte lorsqu’ils évoquent leur destin, celui de français qui ne se sentent plus, ou pas du tout français.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Afrique du nord, Colonisation, Histoire


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Tourisme : « Il y a une envie d’Algérie »

Tourisme : « Il y a une envie d’Algérie »

play button

Après que le tour-operator « Voyageurs du monde » a classé l’Algérie dans le Top 10 des destinations « tendance » en 2018, son PDG, Jean-François Rial, est revenu pour Géopolis sur ce qu’il qualifie d’ « envie d’Algérie » chez les voyageurs français. «Contre toute attente, Alger résonne chez les initiés comme LA dernière capitale tendance du Maghreb. Alger a (…)

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Tourisme

La Mairie de Paris fête Yennayer

La Mairie de Paris fête Yennayer

play button

Anne Hidalgo, maire de Paris et Mohamed Saadi, président fondateur de Berbère Radio Télévision, ont célébré hier avec les berbères de la capitale le nouvel an berbère à l’Hôtel de Ville de Paris. Rythmée par plusieurs manifestations artistiques, cette célébration de Yennayer fut une belle ode à la culture et aux traditions berbères. Partagez sur (…)

Posté dans Actualités, Afrique, Afrique du nord, Amazighs, Diaspora, Emigration, France, Politique

Mohamed Allaoua au zénith de paris le 20 Janvier 2018

Mohamed Allaoua au zénith de paris le 20 Janvier 2018

play button

Allaoua revient au Zénith-Paris en 2018 ! Mohamed Allaoua, artisan d’un nouveau groove, poursuit sa quête de nouveaux espaces et de nouveaux horizons en remettant continuellement l’ouvrage sur le métier. Le résultat en est un bel équilibre entre poids des mots et choc du tempo. Ce jeune chanteur a su concilier l’héritage des aînés avec (…)

Posté dans Actualités, Afrique, Afrique du nord, Amazighs, Culture, Diaspora, Mohamed Allaoua, Musique