« L’Oranais » de Lyes Salem remporte le Grand Prix du Festival Cinéma Méditerranéen de Bruxelles

Le film « L’Oranais » de Lyes Salem a remporté le Grand Prix de cette édition 2014. Cette oeuvre magistrale retrace l’histoire de l’indépendance algérienne à travers celle de deux amis : Djaffar (héros de l’indépendance) et Hamid (homme ambitieux de l’Algérie nouvelle qui occupe des fonctions importantes et se charge d’assurer la carrière de Djaffar). L’euphorie qui a suivi la libération sera de courte durée et la trahison aura raison de leur amitié. Lyes Salem, acteur mais aussi réalisateur du film a réussi à convaincre le jury qui a déclaré: « D’une manière subtile, il a trouvé l’audace de soulever la problématique des idéaux révolutionnaires trahis : il ne suffit pas de faire la révolution, il faut aussi la construire après« . Le Grand Prix consiste en une aide à la distribution et/ou à la promotion de 5.000 €  ainsi qu’un service de sous-titrage d’une valeur de 3.000€ .
Le Prix Spécial du Jury a été remis à deux films cette année : Come to my Voice d’Hüseyin Karabey et Le Challat de Tunis de Kaouther Ben Hania. D’une part, Come to my Voice a touché le jury par « sa forme qui a pu mettre en lumière l’espoir de paix naissante. Un film qui vit de la tradition de la narration ». A travers Le Challat de Tunis qui dresse avec humour le portrait d’une société tunisienne en pleine effervescence où le corps féminin reste un enjeu politique de taille, le jury a découvert « un film culotté qui utilise intelligemment sa forme pour dénoncer une réalité souvent terrifiante et rappeler qu’être une femme aujourd’hui est un combat de tous les jours ».
Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Cinéma et TV, Culture, Fiction, International


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Bagdad au 11ème siècle , capitale du monde

Bagdad au 11ème siècle , capitale du monde

play button

Ce documentaire reviens sur Madīnat as-Salām Baghdad fondée en 762, par le deuxième calife abbasside Abu-Jafar Al-Mansur et construite en quatre ans par 100 000 ouvriers. Selon les historiens arabes, il existait à son emplacement plusieurs villages pré-islamiques, dont l’un s’appelait Bagdad. Ce nom est cité dans le Talmud, de deux siècles antérieur. Après la (…)

Posté dans Cinéma et TV, Documentaire

Marianne Epin, la compagne et partenaire artistique de Fellag, est décédée

Marianne Epin, la compagne et partenaire artistique de Fellag, est décédée

play button

Marianne Epin a consacré sa vie au théâtre. Comédienne mais aussi metteuse en scène de grand talent, formée au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, elle a joué et monté de nombreuses pièces et était l’une des grandes figures du théâtre français. Elle a accompagné Fellag sur au moins deux de ses spectacles : Tous les (…)

Posté dans Actualités, Cinéma et TV, France, Théâtre

Documentaire sur Dahmane El Harrachi

Documentaire sur Dahmane El Harrachi

play button

Nous vous en parlions il y a quelques semaines : la chaîne Al Jazeera préparait un grand documentaire sur la vie et l’oeuvre du maître du chaäbi Dahmane El Harrachi. C’est chose faite : le voici, et pour vous en version intégrale ! Abderrahmane Amrani, connu sous le nom de scène Dahmane El Harrachi est né le 7 juillet 1926 à El-Biar (Alger) (…)

Posté dans Actualités, Culture, Dahmane El Harrachi, Documentaire, Musique