Auteur : Hocine Gasmi

Les Algériens de Paris ont rendu hommage aux victimes du 17 octobre 61

Les Algériens de Paris ont rendu hommage aux victimes du 17 octobre 61

play button

Les Algériens de Paris ont rendu hommage aux victimes de la répression policière survenue le 17 octobre 1961. Une foule nombreuse, rassemblée autour de l’ambassadeur d’Algérie, Abdelkader Mesdoua, et de la maire de Paris, Anne Hidalgo, ont ainsi commémoré, sur le pont Saint-Michel où furent noyés de nombreux Algériens, cet événement tragique. Une minute de (…)

Posté dans Actualités, France, Histoire

Il y a 24 ans disparaissait Smaïl Yefsah

Il y a 24 ans disparaissait Smaïl Yefsah

play button

Le 18 Octobre 1993, le journaliste de la télévision Algérienne Ismail Yefsah tombait en martyr sous les balles de terrorises alors qu’il sortait de son domicile à Bab Ezzouar. Aujourd’hui, en ce triste souvenir  l’équipe de chouf-chouf  lui rend un vibrant hommage ! ses amis et ses confrères se souviennent toujours de son perpétuel sourire (…)

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Culture, Maghreb, Média, Pays

17 octobre 1961: Répression sanglante des Algériens à Paris

17 octobre 1961: Répression sanglante des Algériens à Paris

play button

Trois ans après l’arrivée du Général de Gaulle au pouvoir (13 mai 1958), l’indépendance de l’Algérie apparaît inéluctable. Pourtant, la France est plus perturbée que jamais par cette décolonisation qui n’en finit pas. La guerre s’est même transportée en métropole. Il n’y a pas de jour sans que des militants algériens soient assassinés par des (…)

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Colonisation, Culture, France, Guerre de libération, Guerre de Libération, Histoire, Maghreb, Média, Pays, Politique, Société

« La diva » Nouara nous chante et nous parle de Cherif khedam et de Matoub

« La diva » Nouara nous chante et nous parle de Cherif khedam et de Matoub

play button

Une voix mélodieuse pleine d’émotion raconte le quotidien de la femme kabyle, sa souffrance. Nouara, la diva de la chanson kabyle (dixit, Lounès Matoub). Cherif Kheddam: Il est né en 1927 à Taddert Boumessaoud dans l’actuelle commune d’Imsouhal, dans une famille de paysans. À l’âge de 9 ans, il suit une formation coranique à la zaouïa de Boudjellil, dans la région (…)

Posté dans Actualités, Maghreb, Musique, Non classé, Nouara, Pays

19 juin 1956, l’exécution du Chahid Ahmed Zabana

19 juin 1956, l’exécution du Chahid Ahmed Zabana

play button

Ahmed Zabana, fut un militant de l’indépendance algérienne, et le premier résistant à mourir guillotiné en 1956, aux termes d’un simulacre de procès conduit par un tribunal colonial. Zabana fut le premier martyr depuis le déclenchement de la guerre de libération nationale à monter sur l’échafaud, le 19 juin 1956, dans l’enceinte de la prison (…)

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Amazighs, Guerre de Libération, Histoire, Pays, Politique

Mucat chante lghashi, « La foule », de Piaf

Mucat chante lghashi, « La foule », de Piaf

play button

« La Foule » d’Edith Piaf  interprétée en kabyle par Mucat [à prononcer Mouchath]. La traduction poétique est de Fadma Amazit-Hamidchi ; les arrangements musicaux de Abdennour Djemaï. Mucat est le nom d’artiste de Fadma Amazit-Hamidchi. Excellent travail de l’équipe. Merci pour cette belle chanson. Choufchoufez cette vidéo et laissez vos commentaires surtout ! Suivez l’actualité sur (…)

Posté dans Diaspora, Musique, Personnalités de l'immigration

Le dernier discours d’Ali Mécili

Le dernier discours d’Ali Mécili

play button

ALI MECILI à la conférence des cadres du MDA ( Mouvement pour la démocratie de l’Algérie) : « ON NE RÉUSSIRA PAS A NOUS DIVISER ». Le 22 mars 1987, à Paris. Soit quinze jours avant son assassinat, Ali Mécili s’exprimait devant une assemblée de cadres du MDA. Nous publions ci-après la vidéo de ladite conférence ainsi (…)

Posté dans Non classé

Spectacle théâtral au Djurdjura en 1959

Spectacle théâtral au Djurdjura en 1959

play button

En octobre 1959, en Kabylie, Raymond Hermantier et sa troupe ambulante de comédiens-soldats sillonnent les routes des monts du Djurdjura et s’arrêtent dans les villages perchés pour y monter leurs tréteaux et jouer devant les populations locales des fables de la Fontaine. Extrait de la représentation avec costumes et masques « Les animaux de la peste ». (…)

Posté dans Colonisation, Histoire, Théâtre

Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Ses chroniques