3 millions d’Algériens décédés encore « vivants » sur les listes électorales

Selon le directeur général de l’Administration, de la Documentation et des Archives, Abdrezak Hani, cité par le quotidien El Khabar, plus de trois millions de personnes décédées sont encore inscrites vivantes sur les documents de l’état-civil, et donc sur les listes électorales. Ce que, toujours selon El Kabar, reconnaît le ministère de l’Intérieur. Lors des dernières élections législatives et présidentielles, l’opposition avait soulevé ce point en parlant de fraude, argument qui a été balayé balayé par le ministère de l’Intérieur.

PS/ Vidéo d’illustration de la dernière présidentielle

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Corruption, Elections, Justice, Pays, Politique, Quotidien, Société


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Ouyahia: « Le haschich ne nous vient pas d’Afghanistan »

Ouyahia: « Le haschich ne nous vient pas d’Afghanistan »

play button

concernant le Hashisch et le Maroc, ahmed Ouyahia a déclaré  : « Le monde n’a pas besoin que le secrétaire général du RND lui dise où se trouve le haschisch en Afrique du Nord. Il ne nous vient pas d’Afghanistan, qui est trop loin de nous ! », avant d’ajouter : « Si ça ne (…)

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Bouteflika, Corruption, Environnement, International, Maghreb, Pays, Politique

L’affairiste franco-algérien Alexandre Djouhri arrêté à Londres puis libéré sous caution

L’affairiste franco-algérien Alexandre Djouhri arrêté à Londres puis libéré sous caution

play button

Mis en cause dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de financement libyen de la campagne électorale de  l’ancien président français Nicolas Sarkozy en 2007, l’ancien caïd de a banlieue parisienne reconverti en intermédiaire financier, Alexandre Djouhri, a été arrêté à Londres lundi 8 janvier avant d’être remis en liberté contre versement d’une caution mercredi 10 (…)

Posté dans Actualités, Afrique, Afrique du nord, Corruption, Justice

le wali Zoukh pris à partie par des citoyens mécontents à Alger

le wali Zoukh pris à partie par des citoyens mécontents à Alger

play button

En visite à le cité Mahieddine, au centre d’Alger, pour superviser la 23ème opération de relogement dans la capitale, le wali, Abdelkader Zoukh, a dû faire face aux citoyens exclus qui ont vivement exprimé leur mécontentement. La police a dû intervenir pour l’évacuer. Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Bouteflika, Corruption, Jeunesse, Pays, Quotidien, Social, Société