Mort de Chokri Belaid en Tunisie : un an déjà

Il y a un an, le 6 février 2013, le leader tunisien du Parti des patriotes démocrates Chokri Belaïd était assassiné, tué par trois balles tirées à bout portant devant son domicile d’El Menzah.
Cette commémoration tombe deux jours après l’annonce de la mort de son assassin présumé. L’avocat de 48 ans, militant de tendance marxiste et panarabiste, farouche critique des islamistes, avait été assassiné le 6 février 2013 devant chez lui, dans un quartier résidentiel de Tunis.

Ce jeudi matin, près de 200 personnes, dont beaucoup en pleurs, étaient rassemblées sur le lieu où il s’est effondré après avoir été atteint de plusieurs balles, selon une journaliste de l’AFP sur place.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Maghreb, Terrorisme


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

La présidence dément catégoriquement les déclarations de Farouk Ksentini

La présidence dément catégoriquement les déclarations de Farouk Ksentini

play button

La présidence de la République « dément catégoriquement », les déclarations rapportées, samedi et dimanche, par la presse électronique et quotidienne, selon lesquelles le président de la République, Abdelaziz Bouteflika aurait accordé une audience à Me Farouk Ksentini, les qualifiant de « pures affabulations », indique dimanche un communiqué de la présidence de la République cité par l’APS. « Un (…)

Posté dans Actualités

L’impôt sur la fortune a été supprimé du projet de loi de finances

L’impôt sur la fortune a été supprimé du projet de loi de finances

play button

C’était trop beau pour être vrai. L’impôt sur la fortune initialement prévu à l’article 33bis du projet de loi de finances pour 2018 a finalement été supprimé, alors même qu’il avait été annoncé et défendu par le Premier ministre lui-même, Ahmed Ouyahia, il y a un mois. Le lobby des hommes d’affaires est parvenu sans (…)

Posté dans Actualités, Économie

La famille Idjerouidene quitte le groupe Aigle Azur

La famille Idjerouidene quitte le groupe Aigle Azur

play button

C’est assurément la fin d’une époque, et un tournant majeur pour la compagnie aérienne Aigle Azur dont les Algériens sont familiers. Le groupe Weaving, actionnaire de référence et propriété des héritiers d’Arezki Idjerouidene, a en effet annoncé, jeudi 16 novembre 2017, avoir cédé la participation de 30% qu’il détenait encore au capital de la compagnie aérienne (…)

Posté dans Actualités, Transport