Maroc : le fils d’un notable qui avait provoqué un accident, ivre, dans sa Ferrari a été arrêté

Un jeune chauffard a été arrêté mercredi soir, deux jours après la diffusion d’une vidéo (ci-dessus) qui a fait scandale au Maroc, le montrant ivre au volant d’une voiture de luxe et ridiculisant des policiers à Rabat, au Maroc. Ce jeune homme, âgé d’une vingtaine d’années, s’était filmé lui-même et avait diffusé sa vidéo sur les réseaux sociaux, déclenchant d’emblée la colère et la consternation sur les réseaux sociaux.

Dans la vidéo, ce jeune homme apparaît en boite de nuit, une bouteille de champagne à la main, puis au volant d’une Ferrari, ivre. On le voit ensuite après un accident qu’il a manifestement provoqué, se moquant des policiers venus pour établir le constat.

Après avoir fustigé l’indulgence des policiers à l’égard de ce jeune homme, fils d’un riche notable marocain, la DGSN marocaine a ouvert une enquête, puis procédé à son arrestation mercredi soir. Une enquête judiciaire a été ouverte « pour déterminer les tenants et aboutissants de cet accident », a ajouté la police, qui précise que la voiture a heurté trois véhicules arrêtés à un feu rouge sur une avenue de la ville, occasionnant des « blessures ».L

 

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Maghreb


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

play button

Dans le sillage de l’affaire Weinstein, qui a mis en lumière le problème du harcèlement des femmes et l’impunité des hommes qui le pratique, un hashtag a été lancé, #MeToo, qui fait fureur aux Etats-Unis. Lancé par l’actrice Alyssa Milano, également victime de Harvey Weinstein, le hashtag a été repris par des milliers de femmes (…)

Posté dans Actualités, Droit des femmes, Monde arabe

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

play button

Un individu, présumé d’être un malade mental, continue d’agresser à l’arme blanche des personnes dans la localité de Boudjemaa près de Tizi Ouzou. Il aurait déjà agressé 33 personnes et en aurait tué un homme, Samir Kebir, père d’un enfant. Les villageois interpellent les autorités pour qu’elles réagissent et arrêtent l’individu. Partagez sur vos réseaux (…)

Posté dans Actualités