Malika Rahal : Ali Boumendjel, une affaire française, une histoire algérienne

Malika Rahal est une historienne qui travaille sur la période post-1945 afin d’étudier les relations entre politique et violence dans l’Algérie contemporaine. Elle est l’auteur d’un livre sur « l’affaire Boumendjel » qui, en plus d’être excellent, a le mérite d’être le seul existant sur ce sujet peu connu. Car Ali Boumendjel, en dépit de son rôle charnière entre la direction de l’UDMA et la direction algéroise du FLN, mais surtout des répercussions qu’a eues son assassinat, une figure importante de l’histoire de la guerre de Libération.

Quand maître Ali Boumendjel est assassiné en mars 1957, sa mort ne fait pas couler beaucoup d’encre. La presse annonce d’abord la mort d’un « petit avocat musulman ». Puis un article de France Observateur remue les esprits : « Qui a tué maître Boumendjel ? » se demande l’hebdomadaire, connu pour ses positions favorables aux indépendantistes. On pense que c’est un suicide, mais le doute s’insinue : « que faisait donc ce modéré entre les mains des paras ? » se demande-t-on. En 2001, le général Aussaresses a reconnu dans ses Mémoires que Boumendjel fut bel et bien assassiné. Mais pourquoi donc ? C’est à cette question (et beaucoup d’autres) que le livre de Malika Rahal répond, et esquisse en contrepoint, comme elle l’écrit dans le titre, aussi bien une « affaire française » qu’une « histoire algérienne ».

Dans cette interview, Malika Rahal explique également en quoi la guerre d’Indépendance, en dépit de son importance fondatrice, « était écran » aujourd’hui et pourquoi elle occupe toujours une si grande place en Algérie, plus de cinquante ans après : « la guerre d’indépendance a servi d’élément fondamental de légitimation politique dans l’Algérie indépendante », dit-elle. « On s’est servi de la guerre pour légitimer le régime politique dans le présent », ajoute-t-elle.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Colonisation, Guerre de Libération, Histoire


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Tebboune : « N’oublions pas que nous sommes des Africains »

Tebboune : « N’oublions pas que nous sommes des Africains »

play button

Le Premier ministre s’est exprimé sur la question des migrants subsahariens en Algérie et des récentes campagnes xénophobes contre eux.   »N’oublions pas que nous sommes des Africains et que notre pays hébergeait tous ceux qui avaient un problème chez eux », a indiqué le Premier ministre en rappelant que ces personnes avaient fui la misère dans leurs (…)

Posté dans Actualités, Afrique, Afrique du nord

Les Bergers du Djurdjura

Les Bergers du Djurdjura

play button

Documentaire réalisé par studio21 et primé au 11 ème Festival du film amazigh avec la mention « Prix Séecial du Jury » le 23 mars 2011 à Azefoun, sous-titré en français  C’est le récit d’une journée passé en compagnie de jeune bergers du Djurdjura. Ces derniers partent regrouper leur bétail éparpillé sur de vastes pâturage afin d’éviter (…)

Posté dans Afrique du nord, Amazighs, Cinéma et TV, Culture, Documentaire

Un algéro-américain nommé meilleur principal de collège en Virginie

Un algéro-américain nommé meilleur principal de collège en Virginie

play button

L’algéro-américain Cherif Sadki, directeur de Gar-Field High School, a été choisi pour représenter l’Etat de Virginie pour le titre du directeur de l’école secondaire le plus remarquable de 2017, a annoncé la semaine dernière l’ambassadrice américaine en Algérie, Joan Polaschik sur son compte Twitter : Congratulations to #Algerian-American Dr Cherif Sadki, outstanding high school principal (…)

Posté dans Actualités, Éducation, International