Les conditions de délivrance et de renouvellement de la CNI biométrique ont été précisées

Le décret 17-143 du 18 avril énonce à cet effet que la carte nationale d’identité est un document individuel délivré à tout citoyen algérien sans  condition d’âge, relevant que nul ne peut être titulaire, en même temps, de  plus d’une carte nationale d’identité dont la durée de validité est fixée à  10 ans pour les personnes âgées de 19 ans et plus et qu’elle est de 5 ans  pour les mineurs âgés de moins de 19 ans.

La carte nationale d’identité de type biométrique, indique l’article 6,  est composée de deux puces, la première comporte des informations  administratives et des informations  sur son titulaire et la seconde  comporte une application d’authentification du titulaire.

L’article 7 de ce décret explique que la carte nationale d’identité est  délivrée accompagnée d’un code secret  sous pli fermé, mis sous la  responsabilité de son titulaire ou de son tuteur légal alors que l’article  8 précise que les caractéristiques techniques de la carte et les  informations codifiées relatives au titulaire sont fixées par arrêté du  ministère chargé de l’intérieur.

Selon l’article 10 du décret, toute CNI établie et non retirée par son  titulaire sera annulée et détruite 6 mois après la date de l’avis de  retrait adressé au demandeur, notant que l’autorité de délivrance doit  informer le site de personnalisation du document pour désactiver les  fonctionnalités de la carte et que les modalités d’annulation et de  destruction de la CNI sont fixées par arrêté du ministre chargé de  l’intérieur.

Pour les citoyens établis à l’étranger, la CNI est délivrée par les chefs  de postes diplomatiques et consulaires ou tout autre fonctionnaire  consulaire habilité délégué à cet effet sur la base d’un dossier comprenant un formulaire renseigné et signé par  l’intéressé ou par le tuteur légal pour les mineurs.

L’article 13 stipule que la présence du demandeur de la CNI est  obligatoire pour la collecte des données biométriques alors que les mineurs  âgés de moins de 12 ans sont dispensés de la collecte des empreintes  digitales.

Selon l’article 17, le renouvellement de la CNI peut être demandé au cours  des 3 mois précédent l’expiration de sa date de validité, en cas de  changement des informations portant sur l’état civil du demandeur, lorsque  le mineur titulaire atteint l’âge de 19 ans et lorsqu’elle est déclaré  perdue, détériorée ou volée.

(APS)
Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

« Boutefoutai », la parodie de « Papaoutai » de Stromae !

« Boutefoutai », la parodie de « Papaoutai » de Stromae !

play button

On ne se lasse pas de réécouter (surtout ces temps-ci) cette formidable version parodique de « Papaoutai », le tube de Stromae. Sorti en 2014, lors de l’élection présidentielle, ce clip réalisé par le dénommé Jo Zeph est devenu un classique des réseaux sociaux algériens, mais témoigne aussi de la créativité exceptionnelle de la jeunesse algérienne. Partagez sur (…)

Posté dans Bouteflika, Humour

La startup algérienne Labfender lance « WinRak », une appli pour trouver le bon itinéraire

La startup algérienne Labfender lance « WinRak », une appli pour trouver le bon itinéraire

play button

L’appli lancée par la startup Labfender, baptisée «Winrac », a pour but de «générer des itinéraires en un seul clic», selon un communiqué. Ajoutant que «la nouvelle application va plus loin que Viber et Whatsapp», qui ne permettent actuellement que «la géolocalisation de la position du Smartphone et l’envoyer à un autre utilisateur». Winrak, ajoute la (…)

Posté dans Actualités, Économie

Le consulat de France s’explique sur le blocage de TLS Contact et promet un retour à la normale début 2018

Le consulat de France s’explique sur le blocage de TLS Contact et promet un retour à la normale début 2018

play button

Après de nombreux dysfonctionnements, l’ambassade de France s’est expliqué, mercredi 20 septembre, sur l’opérateur de délivrance des visas pour la France, TLS contact, sous le feu des critiques depuis des mois. Si les services du consulat de France reconnaissent des « insuffisances techniques », ils n’accablent pas cet opérateur, estimé « sérieux ». Les difficultés rencontrées ces derniers temps (…)

Posté dans Actualités, Emigration, France