Le PDG de la Sonatrach a été limogé

Le PDG de la Sonatrach, Amine Mazouzi, nommé en 2015, a été limogé. « Le ministre de l’Énergie, M. Noureddine Boutarfa a réuni ce matin, lundi 20 mars 2017, le Conseil d’Administration de Sonatrach et a procédé à l’installation de M. Abdelmoumen Ould Kaddour en qualité de PDG de Sonatrach en remplacement de M. Amine Mazouzi. », a annoncé le ministère de l’Energie dans un communiqué.

« En cette occasion, le ministre de l’Energie a appelé le nouveau PDG de Sonatrach à agir en toute responsabilité et en toute confiance en vue de mette en œuvre les changements qualitatifs permettant à Sonatrach d’évoluer et de prospérer dans un climat d’entreprise serein propice à la prise d’initiative et de décision. Il a également invité le PDG et les hautes responsables de Sonatrach à faire preuve d’un engagement sans faille pour préserver les intérêts de Sonatrach et de faire évoluer les pratiques managériales et productives pour rendre la compagnie capable de s’adapter aux changements de son environnement », ajoute le communiqué.

Abdelmoumen Ould Kaddour est un polytechnicien diplômé du Massachusetts Institute of technologie. Il avait notamment exercé en tant que directeur de Brown & Root Condor (BRC), une entreprise impliquée dans un énorme scandale dans les années 2000.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

play button

Dans le sillage de l’affaire Weinstein, qui a mis en lumière le problème du harcèlement des femmes et l’impunité des hommes qui le pratique, un hashtag a été lancé, #MeToo, qui fait fureur aux Etats-Unis. Lancé par l’actrice Alyssa Milano, également victime de Harvey Weinstein, le hashtag a été repris par des milliers de femmes (…)

Posté dans Actualités, Droit des femmes, Monde arabe

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

play button

Un individu, présumé d’être un malade mental, continue d’agresser à l’arme blanche des personnes dans la localité de Boudjemaa près de Tizi Ouzou. Il aurait déjà agressé 33 personnes et en aurait tué un homme, Samir Kebir, père d’un enfant. Les villageois interpellent les autorités pour qu’elles réagissent et arrêtent l’individu. Partagez sur vos réseaux (…)

Posté dans Actualités