Le directeur des Beaux-Arts d’Alger démissionne suite à la grève des étudiants

Dimanche dernier, les étudiants de l’Ecole supérieure des Beaux Arts d’Alger (ESBA) ont entamé une grève. Ils se plaignent notamment des programmes inexistants ou anachroniques (certains datent de plus de 30 ans), des ateliers annulés ou encore du matériel inexploité.

Jeudi, les étudiants ont eu une bonne nouvelle en apprenant la démission du directeur en poste depuis trois ans, Kamel Chaou. En effet, le départ du directeur constituait l’une de leurs revendications.
De son côté, la ministre de la culture, Nadia Labidi s’est rendue à l’ESBA afin d’entamer un dialogue avec les étudiants. Une étudiante de l’école a déclaré : « durant notre échange avec Madame la ministre, nous avons convenu de séances de travail autour d’une plateforme de revendications, afin que nous puissions lui soumettre nos idées et solutions ».
Pour le moment, les étudiants se disent « satisfaits en partie » et poursuivront leur mouvement jusqu’à obtenir des solutions concrètes à leurs diverses revendications.

Les étudiants insistent : s’ils sont en grève depuis dimanche, ce n’est pas de gaité de cœur. Une étudiante a confié à la rédaction de chouf-chouf: « nous sommes en grève par amour pour notre école, notre passion commune, pour l’avenir de l’art algérien. La qualité de notre formation est essentielle et primordiale pour l’ensemble des étudiants ».

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Culture, Éducation, Jeunesse


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Reportage sur le marché noir du square port-Saïd à Alger

Reportage sur le marché noir du square port-Saïd à Alger

play button

Le square Port Saïd est un jardin algérois faisant le lien entre la basse Casbah et Alger-Centre, ouvert en 1845 ou 1853. Sa superficie totale est de 5 500 m². Il a été aménagé en même temps que l’Opéra d’Alger dans un axe qui descend de la Casbah vers la Gare ferroviaire et le Port. Il est historiquement un lieu où se croisent les marins et (…)

Posté dans Actualités, Pays

Le mystère de Sidi M’hamed, l’homme aux deux tombes

Le mystère de Sidi M’hamed, l’homme aux deux tombes

play button

Sidi M’hamed Bou Qobrine (« l’homme aux deux tombeaux »), est une personnalité soufie du xviiie siècle originaire des montagnes de Kabylie. Il est le fondateur de la confrérie soufie Rahmaniya. Sur la liste des saints d’Alger, figure ce nom célèbre, qui a été donné à un quartier, puis à une commune de la wilaya d’Alger. Trés jeune, Sidi M’hamed Ibn Abderrahmane commence à étudier les sciences religieuses d’abord (…)

Posté dans Actualités, Culture, Histoire, Pays

2ème édition du concours de slam féminin à Tizi Ouzou

2ème édition du concours de slam féminin à Tizi Ouzou

play button

Amies poétesses et slameuses, à vos claviers et stylos ! Après Constantine, c’est à Tizi ouzou que va avoir lieu la deuxième édition du concours de slam féminin. Un nouvel appel à participation a ainsi été lancé sur le thème « Femmes et libération ». Les textes, écrits ou enregistrés en arabe, en français, en tamazight ou (…)

Posté dans Actualités, Culture, Littérature