La journaliste Souhaila Benali sommée de ne plus participer au Club de la Presse sous peine d’être licenciée

La journaliste de la chaîne III Souhaila Benali a été contrainte de mettre un terme à sa participation à l’émission « Café presse politique » (CPP) sur radio M, un programme produit par le site d’information Maghreb Emergent.

« Elle apporte un peu de grâce dans une émission politique rébarbative, où on parle de scandales, de corruption, d’impasse politique et de blocage institutionnel. Elle offre son sourire désarmant pour atténuer l’air grave affiché par Saïd Djaafer et le ton sérieux de El Kadi Ihsane. Elle se perd dans de longues phrases pour faire oublier le rythme à la mitraillette de Khaled Drareni. Elle supporte les commentaires de Abed Charef.  Souhila Benali, animatrice du CPP, le café presse politique de Radio M depuis son lancement, début 2014, réunissait tous ces talents. Mais elle ne peut rien contre la bureaucratie et la bêtise. Jeudi 14 mai 2015, elle a raté l’émission, pour la première fois. Elle a été sommée par la chaine 3 de la radio algérienne de ne plus animer le CPP, sous peine d’être licenciée », indique le site Maghreb Emergent.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Média


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Les prisonniers politiques palestiniens ont cessé leur grève de la faim

Les prisonniers politiques palestiniens ont cessé leur grève de la faim

play button

Samedi 27 mai, les 800 prisonniers politiques palestiniens qui observaient une grève de la faim depuis le 17 avril ont annoncé qu’ils y mettaient un terme. Cette décision intervient suite à un accord finalement conclu avec les autorités pénitentiaires israéliennes et la Croix Rouge portant sur l’amélioration de leurs conditions de détention.   Partagez sur (…)

Posté dans Actualités, International, Monde arabe

Sultan Achour revient : la saison 2 démarre en trombe

Sultan Achour revient : la saison 2 démarre en trombe

play button

Déjà diffusée en 2015, la série algérienne « Sultan Achour » avait été le programme TV le plus populaire durant le mois de Ramadan. La série produite par Djaafar Gacem revient cette année avec la saison 2 et démarre en trombe. Les événements de la série se déroulent entre le XIe et le XIIe siècle dans un royaume fictif, appelé « Royaume achourite », gouverné (…)

Posté dans Actualités, Cinéma et TV