La fièvre aphteuse est de retour en Algérie

La fièvre aphteuse touche désormais plusieurs wilayas, au grand désespoir des agriculteurs (voir à Sétif la vidéo ci-dessus). Selon le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdeslam Chelghoum, « le nombre de foyers confirmés est de quatre. On a des suspicions sur l’existence d’autres cas. On a pris des échantillons qu’on a envoyés au laboratoire ».

Les wilayas concernées sont Médéa, Relizane, Bordj Bou Arreridj et Sétif, précise M. Chelghoum. « Il s’agit d’une fièvre aphteuse de type A. Ce type de fièvre aphteuse a pratiquement disparu de notre pays depuis les années 1970. C’est une souche qui est très présente dans certains pays africains comme le Niger », explique-t-il.

Selon lui, l’apparition de cette épidémie est liée aux mouvements de cheptel. « C’est quelque chose qui est passé à travers le mouvement de cheptel. Ce qui explique la décision et l’instruction que j’ai transmises aux walis et aux services de sécurité pour suspendre tout mouvement de cheptel entre les wilayas, notamment du sud vers le nord », souligne-t-il.

La fièvre aphteuse est une maladie qui frappe le bétail et qui ne se transmet à l’homme que dans des cas rarissimes qui se traitent facilement et rapidement.

Les autorités tunisiennes, elles, ont décidé de décréter l’état d’urgence sanitaire sur tout son territoire suite  la découverte de plusieurs foyers de fièvre aphteuse.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Santé


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

play button

Dans le sillage de l’affaire Weinstein, qui a mis en lumière le problème du harcèlement des femmes et l’impunité des hommes qui le pratique, un hashtag a été lancé, #MeToo, qui fait fureur aux Etats-Unis. Lancé par l’actrice Alyssa Milano, également victime de Harvey Weinstein, le hashtag a été repris par des milliers de femmes (…)

Posté dans Actualités, Droit des femmes, Monde arabe

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

play button

Un individu, présumé d’être un malade mental, continue d’agresser à l’arme blanche des personnes dans la localité de Boudjemaa près de Tizi Ouzou. Il aurait déjà agressé 33 personnes et en aurait tué un homme, Samir Kebir, père d’un enfant. Les villageois interpellent les autorités pour qu’elles réagissent et arrêtent l’individu. Partagez sur vos réseaux (…)

Posté dans Actualités