Guerre de Libération : des milliers de chouhada n’ont pas de tombes

Des milliers de chouhada algériens « n’ont pas été enterrés », selon l’historien Lahcène Zeghidi, soutenant que chaque centre de torture a été érigé sur un cimetière dans un pays qui a versé pour son indépendance un lourd tribut de plus de 10 millions de martyrs tombés au champs d’honneur durant 132 ans de colonisation sauvage, rapporte l’APS.

« Le colonialisme français a adopté, dès qu’il a foulé le sol algérien, la politique de la terre brûlée faite de massacres collectifs, de représailles sauvages et d’exécutions sommaires au point que les restes de certains des symboles de la Révolution libératrice dont Aïssat Idir, Maurice Audin, Larbi Tebessi,

Hamou Boutlelis et Abderrahmane Mira n’ont pas, à ce jour été trouvées, » a souligné Lahcène Zeghidi au cours d’une conférence animée au musée du moudjahid sous le titre « Les chouhada, des symboles sans tombes » devant une assistance de moudjahidine et d’étudiants.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Guerre de Libération, Histoire


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Reportage sur le marché noir du square port-Saïd à Alger

Reportage sur le marché noir du square port-Saïd à Alger

play button

Le square Port Saïd est un jardin algérois faisant le lien entre la basse Casbah et Alger-Centre, ouvert en 1845 ou 1853. Sa superficie totale est de 5 500 m². Il a été aménagé en même temps que l’Opéra d’Alger dans un axe qui descend de la Casbah vers la Gare ferroviaire et le Port. Il est historiquement un lieu où se croisent les marins et (…)

Posté dans Actualités, Pays

Le mystère de Sidi M’hamed, l’homme aux deux tombes

Le mystère de Sidi M’hamed, l’homme aux deux tombes

play button

Sidi M’hamed Bou Qobrine (« l’homme aux deux tombeaux »), est une personnalité soufie du xviiie siècle originaire des montagnes de Kabylie. Il est le fondateur de la confrérie soufie Rahmaniya. Sur la liste des saints d’Alger, figure ce nom célèbre, qui a été donné à un quartier, puis à une commune de la wilaya d’Alger. Trés jeune, Sidi M’hamed Ibn Abderrahmane commence à étudier les sciences religieuses d’abord (…)

Posté dans Actualités, Culture, Histoire, Pays

2ème édition du concours de slam féminin à Tizi Ouzou

2ème édition du concours de slam féminin à Tizi Ouzou

play button

Amies poétesses et slameuses, à vos claviers et stylos ! Après Constantine, c’est à Tizi ouzou que va avoir lieu la deuxième édition du concours de slam féminin. Un nouvel appel à participation a ainsi été lancé sur le thème « Femmes et libération ». Les textes, écrits ou enregistrés en arabe, en français, en tamazight ou (…)

Posté dans الأخبــار, ثــقافــة, آداب