Djamel Kaouane : « Nous ne sommes pas les rédacteurs en chef de la presse algérienne »

Sur le sujet de la liberté de la presse, le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a déclaré sur les ondes de la chaîne 3 que les médias ne subissaient aucune pression en Algérie.

« Je le dis en tant que ministre de la Communication, nous n’exerçons aucune pression sur les médias. Nous regardons avec une certaine bienveillance son évolution, y compris lorsqu’il y a des excès. Nous pensons qu’avec plus de professionnalisme la presse assumera son rôle éthique et responsable. Nous ne sommes pas les rédacteurs en chef de la presse algérienne ni des commissaires politiques. Notre rôle est très clair. Le président de la République veille scrupuleusement à la liberté d’expression et notre mission est de veiller à ce que le souci du président se traduise dans la réalité », a déclaré M. Kaouane.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Média


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Algérie Poste émet un nouveau timbre en tamazight

Algérie Poste émet un nouveau timbre en tamazight

play button

Algerie Poste émet un nouveau timbre poste consacrée à la langue tamazight à l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle. Ce timbre a été réalisé par Djazia Cherrih : il comporte des lettres en tifinagh, avec le mot «Tamazight», et en arrière plan les silhouettes  d’un enfant et d’une femme. Plusieurs timbres en (…)

Posté dans Actualités, Amazighs

104 barrages de police à Alger

104 barrages de police à Alger

play button

Alger compterait 104 barrages mis en place par des services de sécurité, dont 84 sont destinés à fluidifier la circulation automobile, selon un responsable de la DGSN. Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités