Cheikh de l’année : M’hamed, l’imam laïque

L’unique, le seul imam laïque rock’n roll ! Cheikh M’hamed est comme ça, il n’aime pas les prêcheurs de pacotille. Il ne supporte pas qu’on traite la femme comme de la marchandise. Et quand on commence à classer les Algériennes selon les villes (celle de Médéa sait faire à manger, etc), sa langue ne fait qu’un tour. Non, Fallait pas énerver Cheikh M’hamed, l’unique imam laïque et démocrate, vraiment pas.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Cinéma et TV, Média, Société


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

L’Algérie remporte une médaille de bronze aux Olympiades de mathématiques à Rio

L’Algérie remporte une médaille de bronze aux Olympiades de mathématiques à Rio

play button

L’Algérie a décroché une médaille de bronze aux 58e Olympiades internationales de mathématiques, qui s’achèvent ce dimanche 23 juillet 2017 à Rio de Janeiro, au Brésil, a indiqué samedi 22 juillet la ministre de l’Education nationale, Nouria Benghabrit sur sa page Facebook. Le groupe des six lycéens algériens, issus des wilayas d’Oum El-Bouaghi, Laghouat, Tamanrasset, (…)

Posté dans Actualités, Éducation, Science

Les Etats-Unis saluent les efforts de l’Algérie pour lutter contre le terrorisme

Les Etats-Unis saluent les efforts de l’Algérie pour lutter contre le terrorisme

play button

Dans son rapport annuel sur le terrorisme dans le monde, le département d’Etat américain salue les efforts de l’Algérie dans ce domaine. « L’Algérie a poursuivi des efforts intensifs pour éradiquer toute activité terroriste à l’intérieur de ses frontières et a soutenu les efforts de la police pour lutter contre le terrorisme en milieu urbain ». Pour (…)

Posté dans Actualités, Terrorisme

Le dessinateur Ghilas Aïnouche, victime de violences policières

Le dessinateur Ghilas Aïnouche, victime de violences policières

play button

Le dessinateur Ghilas Aïnouche a subi des violences policières, samedi 22 juillet, après que les policiers ont dispersé des manifestants qui dénonçaient l’interdiction d’une conférence sur l’Amazighité dans la localité d’Aokas, située à 30 km de Bejaïa. « Je participais à une manifestation pour dénoncer l’interdiction d’une conférence sur la culture amazigh qui devait avoir lieu (…)

Posté dans Actualités