Benjamin Stora : « les historiens ont apporté la preuve des massacres, crimes et tortures durant la colonisation »

Pour l’historien spécialiste de l’Algérie, Benjamin Stora, Emmanuel Macron a eu raison d’évoquer le « crime » de la colonisation. « Il y a un vrai besoin de reconnaissance dans la jeunesse aujourd’hui », explique-t-il. « On est toujours dans le déni », dit-il encore, en référence à l’incapacité française à faire face et à assumer les parts d’ombres de son histoire.

Dans un entretien au journal Le Parisien, Stora précise sa pensée : « Les « crimes contre l’humanité » incluent aussi bien des génocides comme la Shoah ou celui des Arméniens que des massacres de masse comme ceux qui ont été perpétrés en Afrique ou en Algérie », indique-t-il, ajoutant que « cela fait très longtemps que les historiens ont apporté la preuve de massacres, de crimes, de tortures durant la longue période de la colonisation. En 1959, Michel Rocard publiait un rapport concluant à des déplacements de 2 millions de paysans en Algérie. Mais la France a construit un système juridique qui fait qu’aucune plainte ne peut aboutir et que cette période ne peut être jugée. »

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, France, Histoire


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

La présidence dément catégoriquement les déclarations de Farouk Ksentini

La présidence dément catégoriquement les déclarations de Farouk Ksentini

play button

La présidence de la République « dément catégoriquement », les déclarations rapportées, samedi et dimanche, par la presse électronique et quotidienne, selon lesquelles le président de la République, Abdelaziz Bouteflika aurait accordé une audience à Me Farouk Ksentini, les qualifiant de « pures affabulations », indique dimanche un communiqué de la présidence de la République cité par l’APS. « Un (…)

Posté dans Actualités

L’impôt sur la fortune a été supprimé du projet de loi de finances

L’impôt sur la fortune a été supprimé du projet de loi de finances

play button

C’était trop beau pour être vrai. L’impôt sur la fortune initialement prévu à l’article 33bis du projet de loi de finances pour 2018 a finalement été supprimé, alors même qu’il avait été annoncé et défendu par le Premier ministre lui-même, Ahmed Ouyahia, il y a un mois. Le lobby des hommes d’affaires est parvenu sans (…)

Posté dans Actualités, Économie

La famille Idjerouidene quitte le groupe Aigle Azur

La famille Idjerouidene quitte le groupe Aigle Azur

play button

C’est assurément la fin d’une époque, et un tournant majeur pour la compagnie aérienne Aigle Azur dont les Algériens sont familiers. Le groupe Weaving, actionnaire de référence et propriété des héritiers d’Arezki Idjerouidene, a en effet annoncé, jeudi 16 novembre 2017, avoir cédé la participation de 30% qu’il détenait encore au capital de la compagnie aérienne (…)

Posté dans Actualités, Transport