Ali Benflis : « Je serai candidat à la présidentielle même si Bouteflika se représente »

Selon le quotidien Echouroukonline qui rapporte les propos d’Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la communication, qui a rendu visite à Ali Benflis dans son bureau d’Alger, l’ancien Premier ministre aurait déclaré :  »Je me présenterai à la présidentielle d’avril 2014 quelque soit l’identité des autres candidats et même si Abdelaziz Bouteflika lui-même se représente ». Benflis aurait également assuré : « la présidentielle de 2014 ne sera pas comme celle de 2004″, sous-entendant que la compétition électorale pourrait lui être moins défavorable que précédemment. 

Vidéo d’illustration : clip de campagne d’Ali Benflis pour l’élection présidentielle.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Bouteflika, Elections, Politique


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Makhloufi finit 4ème à Paris mais vise les Mondiaux de Pékin

Makhloufi finit 4ème à Paris mais vise les Mondiaux de Pékin

play button

Après sa superbe performance sur 1000 m au meeting de Nancy où il a réalisé l’un des meilleurs temps mondiaux de l’année en 2’13″08, le champion olympique algérien a du se contenter d’une 4ème place au 1500 m au meeting Areva de Paris-Saint-Denis (voir la vidéo ci-dessus), remporté par le kenyan Silas Kiplagat en 3’30″12, qui (…)

Posté dans الأخبــار, العاب القوى, رياضة, رياضة

Les soldes d’été commencent en Algérie

Les soldes d’été commencent en Algérie

play button

Le mois de juillet rime traditionnellement avec les soldes d’été, en Europe mais également en Algérie, bien que la réglementation soit encore un peu… floue. En effet, la période des soldes n’est pas clairement définie et il appartient à chaque commerçant, après avoir déposé une demande d’autorisation préalable auprès de la direction du Commerce, de (…)

Posté dans الأخبــار, شركة

Violences à Ghardaïa : deux morts

Violences à Ghardaïa : deux morts

play button

A Ghardaïa, la violence ne connaît aucune interruption, même pendant le Ramadhan. Depuis plusieurs jours, la ville est le théâtre de violents affrontements. En dépit d’une présence policière massive (plus de 8000 hommes), les échauffourées entre les deux communautés – arabe et mozabite – ne s’arrêtent pas. Deux personnes âgées de 35 et 40 ans (…)

Posté dans الأخبــار