Ali Benflis : « Je serai candidat à la présidentielle même si Bouteflika se représente »

Selon le quotidien Echouroukonline qui rapporte les propos d’Abdelaziz Rahabi, ancien ministre de la communication, qui a rendu visite à Ali Benflis dans son bureau d’Alger, l’ancien Premier ministre aurait déclaré :  »Je me présenterai à la présidentielle d’avril 2014 quelque soit l’identité des autres candidats et même si Abdelaziz Bouteflika lui-même se représente ». Benflis aurait également assuré : « la présidentielle de 2014 ne sera pas comme celle de 2004″, sous-entendant que la compétition électorale pourrait lui être moins défavorable que précédemment. 

Vidéo d’illustration : clip de campagne d’Ali Benflis pour l’élection présidentielle.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Bouteflika, Elections, Politique


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Le dessinateur Ghilas Aïnouche, victime de violences policières

Le dessinateur Ghilas Aïnouche, victime de violences policières

play button

Le dessinateur Ghilas Aïnouche a subi des violences policières, samedi 22 juillet, après que les policiers ont dispersé des manifestants qui dénonçaient l’interdiction d’une conférence sur l’Amazighité dans la localité d’Aokas, située à 30 km de Bejaïa. « Je participais à une manifestation pour dénoncer l’interdiction d’une conférence sur la culture amazigh qui devait avoir lieu (…)

Posté dans Actualités

Film « Barakat ! » (2006)

Film « Barakat ! » (2006)

play button

Algérie, les années 90. Amel est médecin urgentiste à l’hôpital. Après le travail, elle attend Mourad, son mari journaliste. Mais elle doit emmener en urgence à l’hôpital Bilal, le petit garçon de ses voisins. Quand Amel revient, le lendemain soir, Mourad a disparu. Et la voilà en voiture sur les routes, à la recherche d’un maquis islamiste. (…)

Posté dans Actualités, Cinéma et TV, Culture, Fiction

Flambée de violence à Jerusalem

Flambée de violence à Jerusalem

play button

Des échaufourées ont éclaté en plusieurs endroits de la ville sainte, comme ici, près du checkpoint Qalandia. La police israélienne a fait usage de bombes lacrymogènes pour disperser des fidèles musulmans qui s‘étaient rassemblés à l’appel de responsables religieux et d’organisations palestiniennes. La tension est encore montée d’un cran hier, vendredi 21 juillet, où trois Palestiniens (…)

Posté dans Actualités, International, Monde arabe