Air Algérie réagit aux résultats de l’enquête judiciaire

Air Algérie n’a pas tardé à réagir aux résultats de l’enquête judiciaire établissant que la cause principale de l’accident, déjà révélée par le Bureau d’enquêtes et analyses (BEA), réside dans la non-activation par les pilotes du système d’antigivre des moteurs, ce qui a pu provoquer le décrochage de l’avion. Mais pour Air Algérie, c’est à la société Swiftair qu’incombe surtout la responsabilité de l’accident : « Air Algérie souhaite rappeler que le vol qui a donné lieu à ce dramatique accident était opéré par un appareil et un équipage de la compagnie espagnole Swiftair sous réglementation espagnole et européenne, notamment en ce qui concerne l’exploitation et de la formation ». En effet, le vol AH5017 Ouagadougou-Alger qui s’était écrasé le 24 juillet 2014 dans le nord du Mali, était un McDonnell 83, affrété par Air Algérie auprès de la compagnie espagnole de leasing Swiftair. Tous les membres d’équipage étaient espagnols et le pilote et le copilote étaient des « saisonniers », exerçant un autre métier six mois de l’année.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Transport


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Ahed Tamimi, nouvelle icône de la cause palestinienne

Ahed Tamimi, nouvelle icône de la cause palestinienne

play button

Pour les Palestiniens, c’est une icône, pour les Israéliens, une actrice. Ahed Tamimi est une jeune palestinienne de 17 ans qui vit dans le village de Nabi Saleh,en Cisjordanie. Lundi 18 décembre 2017, elle a été arrêtée par l’armée israélienne, après avoir été accusée d’avoir agressée deux soldats israéliens, en marge d’une manifestation contre l’occupation (…)

Posté dans الأخبــار, الــوطـن الـعربــي