Abdallah Benkirane : « Les Algériens sont nos frères »

Pour le Premier ministre marocain, Abdelilah Benkirane, la relation entre l’Algérie et le Maroc est certes compliquée mais les deux peuples sont des peuples frères. « Les Algériens sont nos frères. Nous les aimons et nous pensons que c’est réciproque », a ainsi déclaré le Premier ministre du Royaume au forum d’Al Jazeera à Doha. Benkirane n’a pas cherché à nier les difficultés de cette relation : « il y a un malentendu qui dure depuis 1963 jusqu’à aujourd’hui ». Certes, a-t-il précisé, « nous sommes loin de vivre la même situation qu’ont connue l’Allemagne et la France dans leur relation », mais « malgré tout, les difficultés sont réelles. Nous tentons de surpasser ces difficultés et sommes ouverts à toute proposition permettant de trouver une solution face à ce problème compliqué ». Abdelilah Benkirane veut rester « optimiste » concernant l’avenir de la relation algéro-marocaine.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Afrique du nord, Maghreb


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

أنا_كمان#, le « #MeToo » arabe des femmes pour dénoncer le harcèlement sexuel

play button

Dans le sillage de l’affaire Weinstein, qui a mis en lumière le problème du harcèlement des femmes et l’impunité des hommes qui le pratique, un hashtag a été lancé, #MeToo, qui fait fureur aux Etats-Unis. Lancé par l’actrice Alyssa Milano, également victime de Harvey Weinstein, le hashtag a été repris par des milliers de femmes (…)

Posté dans Actualités, Droit des femmes, Monde arabe

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

Un malade mental sème la terreur dans un village de Kabylie

play button

Un individu, présumé d’être un malade mental, continue d’agresser à l’arme blanche des personnes dans la localité de Boudjemaa près de Tizi Ouzou. Il aurait déjà agressé 33 personnes et en aurait tué un homme, Samir Kebir, père d’un enfant. Les villageois interpellent les autorités pour qu’elles réagissent et arrêtent l’individu. Partagez sur vos réseaux (…)

Posté dans Actualités