Belaid Abane: « Abane avait une vision politique et ses adversaires des appétits de pouvoir »

Belaïd Abane est professeur de médecine et auteur de plusieurs livres, mais également le neveu de Abane Ramdane, l’architecte politique de la Révolution, assassiné en 1957. Son dernier livre est intitulé « Nuages sur la Révolution. Abane au cœur de la tempête » et paru aux Éditions Koukou. Nous l’avons rencontré à Paris. Après avoir raconté son parcours, Belaid Abane revient sur le rôle éminent d’Abane Ramdane dans la Révolution, l’un des trois protagonistes, selon lui, qui a pu incarner totalement la lutte pour l’indépendance avec Ben Bella et Krim Belkacem.

Revenant sur la polémique survenue en octobre 2015 lorsque l’ancien ministre de l’Intérieur Dahou Ould Kablia (par ailleurs président de l’association des anciens du Malg) avait déclaré publiquement que l’assassinat d’Abane Ramdane était légitime, son neveu explique qu’il s’agissait là de « l’avis d’un clan », qui était alors opposé à Abane, « le clan qui l’a tué », c’est-à-dire celui de Boussouf.

Belaid Abane indique en outre comment la figure de son oncle continue d’exister dans l’imaginaire collectif, même 60 ans après sa mort, comme l’un des pères politiques de la Révolution, malgré sa mise à l’écart historique par ses rivaux après l’Indépendance.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Histoire, Politique


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

La présidence dément catégoriquement les déclarations de Farouk Ksentini

La présidence dément catégoriquement les déclarations de Farouk Ksentini

play button

La présidence de la République « dément catégoriquement », les déclarations rapportées, samedi et dimanche, par la presse électronique et quotidienne, selon lesquelles le président de la République, Abdelaziz Bouteflika aurait accordé une audience à Me Farouk Ksentini, les qualifiant de « pures affabulations », indique dimanche un communiqué de la présidence de la République cité par l’APS. « Un (…)

Posté dans الأخبــار

L’impôt sur la fortune a été supprimé du projet de loi de finances

L’impôt sur la fortune a été supprimé du projet de loi de finances

play button

C’était trop beau pour être vrai. L’impôt sur la fortune initialement prévu à l’article 33bis du projet de loi de finances pour 2018 a finalement été supprimé, alors même qu’il avait été annoncé et défendu par le Premier ministre lui-même, Ahmed Ouyahia, il y a un mois. Le lobby des hommes d’affaires est parvenu sans (…)

Posté dans الأخبــار, إقتصاد

La famille Idjerouidene quitte le groupe Aigle Azur

La famille Idjerouidene quitte le groupe Aigle Azur

play button

C’est assurément la fin d’une époque, et un tournant majeur pour la compagnie aérienne Aigle Azur dont les Algériens sont familiers. Le groupe Weaving, actionnaire de référence et propriété des héritiers d’Arezki Idjerouidene, a en effet annoncé, jeudi 16 novembre 2017, avoir cédé la participation de 30% qu’il détenait encore au capital de la compagnie aérienne (…)

Posté dans الأخبــار, Transport