3ème salon de la calligraphie et de l’architecture à Tamanrasset

Vingt deux artistes prennent part à la 3ème édition du salon de la  calligraphie et de l’architecture en Algérie, dont le coup d’envoi a été donné dimanche à  Tamanrasset.

Les participants, représentant les wilayas d’Ouargla, El-Oued, Mostaganem et Chlef, auront, durant les trois jours de ce salon, à mettre en exergue, à travers des oeuvres artistiques, l’importance de  la calligraphie, l’architecture et le caractère Tifinagh dans le bâti local.

Entre-autres communications prévues lors dans le cadre du salon dédié cette année à ‘‘l’harmonie  entre la lettre et l’architecture, l’exposé de l’universitaire hamza Boukhelda Hamza pour qui la  calligraphie arabe est un signe de la culture Arabo-maghrébine qu’il s’emploie à promouvoir et  hisser comme socle à la renaissance arabe et le territoire maghrébin.

‘‘L’harmonie entre le bâtiment et l’environnement et l’architecture traduit la synergie recherchée  par l’architecte dans la conception et la création’’, a estimé M. Boukhelda, dans ce contexte.

L’artiste Abdallah Boutani de Tamanrasset a, de son coté, indiqué à l’APS que Tamazight et ses  signes en Tifinagh a également une relation avec l’architecture, au regard de la symbolique  civilisationnelle et culturelle de ses caractères, véhiculée à travers différentes formes  géométriques.

(APS)

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités, Culture


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

Reportage sur le marché noir du square port-Saïd à Alger

Reportage sur le marché noir du square port-Saïd à Alger

play button

Le square Port Saïd est un jardin algérois faisant le lien entre la basse Casbah et Alger-Centre, ouvert en 1845 ou 1853. Sa superficie totale est de 5 500 m². Il a été aménagé en même temps que l’Opéra d’Alger dans un axe qui descend de la Casbah vers la Gare ferroviaire et le Port. Il est historiquement un lieu où se croisent les marins et (…)

Posté dans Actualités, Pays

Le mystère de Sidi M’hamed, l’homme aux deux tombes

Le mystère de Sidi M’hamed, l’homme aux deux tombes

play button

Sidi M’hamed Bou Qobrine (« l’homme aux deux tombeaux »), est une personnalité soufie du xviiie siècle originaire des montagnes de Kabylie. Il est le fondateur de la confrérie soufie Rahmaniya. Sur la liste des saints d’Alger, figure ce nom célèbre, qui a été donné à un quartier, puis à une commune de la wilaya d’Alger. Trés jeune, Sidi M’hamed Ibn Abderrahmane commence à étudier les sciences religieuses d’abord (…)

Posté dans Actualités, Culture, Histoire, Pays

2ème édition du concours de slam féminin à Tizi Ouzou

2ème édition du concours de slam féminin à Tizi Ouzou

play button

Amies poétesses et slameuses, à vos claviers et stylos ! Après Constantine, c’est à Tizi ouzou que va avoir lieu la deuxième édition du concours de slam féminin. Un nouvel appel à participation a ainsi été lancé sur le thème « Femmes et libération ». Les textes, écrits ou enregistrés en arabe, en français, en tamazight ou (…)

Posté dans Actualités, Culture, Littérature