20 morts dans des accidents de la route en une seule journée

Pas moins de vingt personnes ont trouvé la mort dans des accidents de la route survenus dans trois wilayas du pays (M’Sila, Ghardaïa et Mascara) pour la seule journée de samedi, un bilan tragique qui renseigne sur l’ampleur de ce phénomène ayant pris des proportions inquiétantes.

Le bilan lourd a été enregistré à M’Sila lorsqu’un bus de transport de voyageurs desservant la ligne Alger-Biskra s’est renversé, faisant 10 morts et 12 blessés.

La wilaya de Ghardaïa a également enregistré un grave accident qui a fait 7 morts et un blessé. Le drame s’est produit à la suite d’une collision entre un véhicule utilitaire et un semi-remorque.

Le bilan de cette journée s’est alourdi encore plus avec le décès de trois personnes dans un grave accident survenu dans la wilaya de Mascara suite à une collision entre un véhicule touristique et un taxi. Cet accident a également fait six blessés.

Les accidents de la route ont pris ces dernières années une proportion alarmante, en dépit des appels incessants à la vigilance et au respect du Code de la route, lancés par les différents services concernés.

Pour l’année 2015, un total de 35.199 accidents de la route ayant causé la mort de 4.610 personnes et 55.994 blessés ont été enregistrés, alors que pour les onze premiers mois de 2016, il a été enregistré 27.168 accidents ayant engendré la mort de 3.718 personnes et des blessures à 41.544 autres, selon les données des services concernés.

En plus des pertes humaines, les accidents de la route coûtent au trésor public plus de 100 milliards de DA.

Partagez sur vos réseaux sociaux à partir de Chouf-Chouf.com !

Posté dans Actualités


Premier media vidéo participatif sur l'Algérie

Autres vidéos

12 adeptes de l’ahmadisme arrêtés à Chlef

12 adeptes de l’ahmadisme arrêtés à Chlef

play button

Douze Algériens adeptes de l’ahmadisme, un mouvement islamique messianique, ont été arrêtés ce mercredi à Chlef, a annoncé la police algérienne qui a ouvert une enquête pour « prosélytisme ». Un communiqué de la DGPN précise que « les membres de ce mouvement étaient en possession de documents encourageant le ralliement à leur doctrine ». Cinq (…)

Posté dans الأخبــار, Afrique du nord, Religion